Comment entretenir sa couette tout au long de l’année ?

Même si vous secouez régulièrement votre couette, il est très important de procéder à un lavage au moins deux fois dans l’année pour enlever les poussières, les poils et les acariens qui se sont incrustés. Cependant, le nettoyage est une étape assez délicate. Découvrez quelques conseils utiles pour rallonger la durée de vie de votre couette.

Quels sont les différents types de couettes ?

On distingue deux types de couettes. La couette naturelle est généralement en duvets, mélangés à des plumes de canard ou d’oie. Elle est douce, thermorégulatrice et antitranspirante. Les couettes en duvet sont les plus prisées, mais aussi les plus onéreuses. Elles assurent d’ailleurs une bonne longévité. En revanche, elles sont plus difficiles à entretenir. Les couettes synthétiques sont garnies de flocons de cellulose ou de microfibre de polyester. Cette seconde option est à privilégier pour ceux qui recherchent une couette antiacarienne. En tout cas, les couettes synthétiques sont plus faciles à entretenir. Il y a aussi ce qu’on appelle une « couette modulable » que vous pouvez utiliser en toute saison. Elle vous tiendra au chaud pendant l’hiver et sera légère en été.

Quelles sont les options de lavage ?

Il est possible de passer la couette en machine. Mais il faudrait tenir compte de la taille et des conseils d’entretien sur l’étiquette pour mieux choisir le programme de lavage. Pour conserver le gonflant des couettes naturelles, insérez dans le tambour 2 ou 3 balles de tennis. De même, optez pour un cycle de lavage de moins de 60°C. Les couettes synthétiques sont par contre plus résistantes et ne requièrent pas de précautions particulières. Si vous avez une couette de grande taille, il est conseillé de la confier à un professionnel, notamment pour un garnissage duvets et plumes. Enfin, les plus courageux pourront se tourner vers un lavage à la main. Petit conseil : Il est préférable d’opter pour une lessive liquide, car c’est plus soluble.

Comment sécher la couette ?

Il est très important de s’assurer que la couette Petit Meunier soit bien sèche avant de la ranger, sinon des moisissures risquent de se développer ou de mauvaises odeurs pourraient apparaître. Vous pouvez faire passer la couette au sèche-linge à température modérée, il faudrait dans ce cas prévoir 1 heure en moyenne. Mais l’idéal, c’est d’opter pour un séchage au grand air, elle pourra ainsi garder sa propriété gonflante. Certes, cela peut prendre plusieurs jours, mais vous ne risquerez pas de l’abîmer. N’hésitez pas à la retourner de temps en temps pour accélérer le processus.

Pourquoi vous devez impérativement miser la qualité de votre linge de lit
Les oreillers les plus adaptés aux enfants